En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte

CONTE Arthur (1920-2013) – Secrétaire d’Etat – Député des Pyrénées Orientales – Président de l’ORTF.

CONTE Arthur (1920-2013) – Secrétaire d’Etat – Député des Pyrénées Orientales – Président de l’ORTF.
search
  • CONTE Arthur (1920-2013) – Secrétaire d’Etat – Député des Pyrénées Orientales – Président de l’ORTF.
  • CONTE Arthur (1920-2013) – Secrétaire d’Etat – Député des Pyrénées Orientales – Président de l’ORTF.
  • CONTE Arthur (1920-2013) – Secrétaire d’Etat – Député des Pyrénées Orientales – Président de l’ORTF.
50,00 €
Quantité

Description

CONTE Arthur (1920-2013) – Secrétaire d’Etat – Député – Président de l’ORTF – Historien – Ecrivain – Homme Politique.

Description :

Arthur Conte, né le 31 mars 1920 à Salses-le-Château (Pyrénées-Orientales) et mort le 25 décembre 2013 à Paris, est un journaliste, écrivain, historien et homme politique français, député des Pyrénées-Orientales de 1951 à 1962 et de 1968 à 1973, secrétaire d'État à l'Industrie et au Commerce en 1957 et président de l'ORTF entre 1972 et 1973.

Arthur Conte effectue ses études secondaires au collège de Perpignan à partir de 1930. Il est licencié en lettres à l'université de Montpellier en 1940 et mobilisé peu après. De retour en janvier 1941, il travaille comme attaché de préfecture à Carcassonne (Aude). Il part pour l'Allemagne dans le cadre du service du travail obligatoire (STO) en janvier 1943 et en revient fin avril 1945. Il adhère à la SFIO et en est le secrétaire départemental de 1946 à 1950, puis en 1955. Maire de Salses en 1947, il commence parallèlement sa carrière de journaliste dans Le Cri du Soir, quotidien socialiste des Pyrénées-Orientales, puis dans L'Indépendant d'avril 1950 jusqu'à la fin de 1951 et sous le pseudonyme de Bernard Orsang.

Candidat de la SFIO aux élections législatives de 1946 en deuxième position sur la liste de Louis Noguères, il n'est pas élu. Il se présente alors sous l'étiquette RGRIF aux élections législatives suivantes et est élu député des Pyrénées-Orientales par 18 420 voix sur 106 330 suffrages exprimés. Il se représente aux élections législatives de 1956 sur la liste socialiste et est réélu député par 30 694 voix sur 112 012 suffrages exprimés. Anticommuniste viscéral4, il quitte la SFIO en 1963, désapprouvant sa tactique d'alliance avec le PCF. Il est de nouveau élu député sous la IVe législature de la Ve République, le 30 juin 1968, et cette fois-ci sous l'étiquette UDR et sur la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.

·         1947-1972 : Maire de Salses (Pyrénées-Orientales)

·         1951-1964 : Conseiller général du canton de Latour-de-France

·         1951-1962 : Député (RGRIF puis app. SFIO) des Pyrénées-Orientales

·         1968-1973 : Député (UDR) de la circonscription de Prades (Pyrénées-Orientales)

  • Paiements sécurisés
  • Expédié sous 72H
  • Satisfait ou remboursé

Nous aimons partager notre passion (nouveautés, actualités, informations...).
Venez rejoindre la communauté de passionnés !

Archeophil Logo

@archeo_phil

Suivez nous sur les
réseaux sociaux !